Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : des affiches et messages de Massoud Radjavi à Téhéran et dans d’autres villes

 Iran : des affiches et messages de Massoud Radjavi à Téhéran et dans d’autres villes

« Les flammes du soulèvement ne s’éteindront pas »

Le 18 janvier 2020, à la veille de l’anniversaire de la libération du dirigeant de la Résistance iranienne Massoud Radjavi des prisons du chah le 20 juin 1979, des unités de résistance ont affiché ses messages et ses portraits à Téhéran, notamment à sur les autoroutes Bozorg-Rahan, Imam Ali, Niayech et Université, ainsi que dans les villes de Karadj, Machad, Ispahan, Chiraz, Gorgan, Sabzevar, Tabriz, Racht, Ahwaz et ailleurs.

Emprisonné en 1971, M. Radjavi faisait partie du dernier groupe de prisonniers politiques libérés grâce aux efforts du peuple iranien quatre jours après le départ d’Iran du chah en 1979.

On pouvait lire notamment sur les affiches et les bannières: “Le monde doit savoir que Massoud est notre leader”, “Khamenei, ta fin est arrivée”, “Les rouages du renversement vont tourner à une plus grande vitesse”, “Fêtons le 20 janvier, anniversaire de la libération de Massoud, l’espoir du peuple et de la nation”, “Les flammes du soulèvement ne s’éteindront pas”, “Célébrons le 20 janvier qui marque la libération de Massoud Radjavi des prisons du chah” et “En massacrant la jeunesse, Khamenei creuse sa propre tombe ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 janvier 2020

 

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés