Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : mascarade électorale - Un parlement des pasdaran et de criminels

Iran : mascarade électorale - Un parlement des pasdaran et de criminels

Iran : mascarade électorale - n° 11

Le commandant des pasdarans Qalibaf, tête de liste à Téhéran, doit être traduits en justice pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité

Ceux qui arrivent au Parlement après la mascarade électorale sont une bande de commandants de pasdarans et de criminels qui doivent être traduits en justice. Le général des pasdarans Mohammad Baqer Qalibaf, qui est sur le point de devenir président du Parlement, a toujours fait partie des plus hauts responsables impliqués dans la répression, le terrorisme, la guerre, le vol et le pillage. Neveu de l'épouse du guide suprême du régime, Ali Khamenei, il n'a obtenu que 14 % des votes malgré des fraudes astronomiques.

Maryam Radjavi : Après un long délai et un truquage astronomique, le régime admet sa défaite

Maryam Radjavi : Après un long délai et un truquage astronomique, le régime admet sa défaite

Iran – Mascarade électorale – n° 10

Les informations provenant des bureaux de vote de Téhéran et d'Ahvaz montrent que le taux de participation est d'un tiers celui de 2016

Après deux jours de confusion et de fabrication de faux chiffres, Abdolreza Rahmani-Fazli, le ministre de l'Intérieur du régime, a annoncé que 42,5 % des électeurs avaient voté lors de la farce électorale. Même ce chiffre complètement faux montre une baisse de 30 % par rapport aux élections de 2016.

Des pasdarans, auteurs de quarante années de meurtres, de terrorisme et de bellicisme, envoyés au nouveau parlement

Iran : mascarade électorale – n°9

Boycott sans précédent, confusion, retard dans l'annonce des résultats
Le régime iranien éprouve des difficultés à annoncer les résultats frauduleux du décompte des voix en raison de la faible participation, largement reconnue, à la farce électorale, malgré des truquages astronomiques. Quelque 24 heures après la fermeture des bureaux de vote, le régime n'a toujours pas annoncé les résultats.

Boycott complet de la farce électorale, confusion et contradictions des autorités dans l'annonce de faux chiffres

Boycott complet de la farce électorale, confusion et contradictions des autorités dans l'annonce de faux chiffres

Iran : mascarade électorale – N°8

Les informations en provenance de milliers de bureaux de vote dans les 31 provinces d'Iran indiquent que le peuple iranien a complètement boycotté et boudé la mascarade électorale, de sorte qu'en fabriquant des chiffres et en annonçant le décompte des votes, les responsables du régime ont fait preuve de confusion et fait des déclarations contradictoires.

Le régime iranien sur la liste noire du GAFI

Le régime iranien sur la liste noire du GAFI

Le régime iranien sur la liste noire du GAFI : un coup dur pour les mollahs, indispensable à la lutte contre le terrorisme et le bellicisme dans le monde

Maryam Radjavi: Les mollahs ont consciemment et délibérément violé la convention de Palerme et le CFT et ont rejeté le GAFI pour financer le terrorisme, le bellicisme et contourner les sanctions

La décision du GAFI d'inscrire à nouveau sur sa liste noire la dictature religieuse et terroriste en Iran est une mesure extrêmement nécessaire, bien qu'attendue depuis longtemps, pour lutter contre le terrorisme et le blanchiment d'argent dans le monde entier.

Boycott général de la farce électorale : un non retentissant du peuple iranien au fascisme religieux, un oui au renversement (Maryam Radjavi)

Boycott général de la farce électorale : un non retentissant du peuple iranien au fascisme religieux, un oui au renversement (Maryam Radjavi)

Le régime subit une défaite majeure dans sa farce électorale, le peuple boycottant le scrutin en hommage aux martyrs de novembre 2019

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a félicité le peuple iranien pour le boycott national de la mascarade électorale du fascisme religieux au pouvoir. Mme Radjavi a estimé que l'échec du régime à intimider les électeurs pour qu'ils se rendent aux urnes reflète l'hommage du peuple iranien aux 1 500 martyrs du soulèvement de novembre 2019 et présage de prochains soulèvements.

Le déroulé de la mascarade électorale des législatives Iran - EN DIRECT

Le déroulé de la mascarade électorale des législatives Iran - EN DIRECT

Vendredi, la population iranienne a boycotté massivement les élections législatives du régime intégriste. Voici le déroulé de la journée, mise à jour tout en temps réel avec des informations fournies par les militants de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) sur le terrain.

Boycott généralisé de la farce électorale, suppression de l’encre électorale preuve du vote et des certificats de naissance avec photo

Boycott généralisé de la farce électorale, suppression des empreintes digitales obligatoires et des certificats de naissance avec photo

Iran –Mascarade électorale – n° 7

Selon les informations provenant de 26 des 31 provinces du pays, jusqu'à 15 heures, heure locale, la farce électorale était totalement boycottée et les bureaux de vote vides.
En début de matinée aujourd'hui, les responsables des élections ont supprimé l'obligation pour les électeurs de colorer l’index de l’encre électorale, preuve d’avoir voté.

Vidéos - Des informations sur des milliers de bureaux de vote montrent un boycott généralisé de la farce électorale

 Des informations sur des milliers de bureaux de vote montrent un boycott généralisé de la farce électorale

Iran –Mascarade électorale – n° 6

Selon des informations provenant de milliers de bureaux de vote de tout l’Iran, notamment à Téhéran, Karadj, Shahriar, Robat-Karim, Islamshahr, Qods, Ispahan, Baharestan, Najafabad, Golpaygan, Zarinshahr, Yazdanshahr, Lamard, Dasht-e-Arjan, Firouzabad, Zahedan, Sonqor, Nichapour, Machad, Shahr-e-Kord, Kazeroun, Dalahou, Hamedan, Kermanshah, Qazvine, Alvand, Naïne, Yazd, Yassoudj, Malayer, Racht, Sari, Nochahr, Babol, Babolsar, Tabriz, Miyaneh, Daylaman, Dehdasht, Suze, Behbahan, Boukan, Azadshahr, Khorramabad, Kouhdasht, Semnan, l’Île de Qeshm et Bandar-Kangan, les Iraniens ont complètement boycotté la mascarade électorale des mollahs.

Iran : La dissimulation du régime à propos du virus Corona suscite une panique généralisée , Radjavi appelle l'Organisation mondiale de la santé

Corona virus Iran

La dissimulation criminelle du régime à propos du virus Corona suscite une panique généralisée et provoque l’augmentation du nombre de victimes
L’appel de Maryam Radjavi à l’Organisation mondiale de la santé pour dépêcher en Iran des délégations d’observateurs et soigner les personnes atteintes

Le régime des mollahs qui démentait fermement la présence du virus Corona en Iran en dissimulant la vérité, a reconnu pour la première fois, jeudi, le décès de deux personnes des suites de contaminations par ce virus, à la ville de Qom. Le régime refuse d’annoncer le nombre réel de personnes atteintes par cette maladie.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés